Néo-Soft signe son premier accord Handicap

18.11.2021
Le Groupe Néo-Soft signe son premier accord handicap et poursuit son engagement pour une politique d’entreprise inclusive. Emmanuelle TOUZARD, référente Handicap au sein du Groupe revient sur les grands enjeux.
Groupe

Dans la continuité de sa politique RSE, le Groupe Néo-Soft signe son premier accord handicap agréé par la DIRRECTE pour la période 2021-2023. Il pourra être renouvelé une fois à l’issu des trois ans pour une durée équivalente. Cet accord est un engagement fort pour Néo-Soft en matière d’actions autour de l’inclusion des personnes en situation de handicap et montre la volonté des équipes, des élus et de la Direction d’aller plus loin dans ses actions autour de la diversité.

C’est également le fruit d’un dialogue social riche et constructif, et de plusieurs mois de travail à co-construire les engagements de demain. Il traduit la volonté des parties de favoriser l’égalité des chances dans l’accès à l’emploi et l’évolution professionnelle des personnes en situation de handicap.


Concrètement, l’accord permet un engagement plus fort et tripartite (Direction / Organisations Syndicales / DIRECCTE), avec la volonté de se fixer un cap sur les 3 prochaines années. L'idée est de jalonner ce cap de bilans annuels pour voir l’avancée des actions, le degré d’atteintes des objectifs et les actions prioritaires à mener en cas d’écart. L’accord reprend les grands piliers de la politique handicap : embauche et insertion, maintien dans l’emploi, formation communication et sensibilisation, et partenariats STPA (Secteur de Travail Protégé et Adapté) tout en déclinant ces engagements en objectifs opérationnels, que ce soit pour le groupe, ou par entité et région.

Avec un taux d’embauche directe de 1.63% en 2020, Néo-Soft a l’ambition d’atteindre 3% de taux d’emploi à horizon 2023. Il prévoit ainsi le recrutement de 30 travailleurs handicapés et le renforcement du développement de l’alternance et l’accueil de stagiaires.

Concernant le maintien dans l’emploi, Néo-Soft met en place un accompagnement plus personnalisé des travailleurs handicapés en poste, avec la mise en place d’un entretien annuel RH dédié. Un module e-learning appelé NéoCare a été lancé en 2020 auprès des équipes structure et sera mis à disposition de la totalité des collaborateurs dès 2022. Les moyens mis en place pour le maintien dans l’emploi et l’évolution des travailleurs handicapés sont également beaucoup plus conséquents :

  • L’aménagement de postes de travail est mis en place à la fois dans les locaux Néo-Soft, du client ou en télétravail
  • Les collaborateurs reconnus travailleurs handicapés bénéficieront de deux jours d’absences rémunérés au titre du suivi médical lié à la RQTH et un jour au titre des démarches d’obtention / de renouvellement de la RQTH
  • L’accès au télétravail, déjà mis en place sous la forme d’un accord depuis 2014, est d’autant plus facilité pour les collaborateurs reconnus TH
  • Néo-Soft prévoit également des audits de ses locaux actuels et futurs pour garantir l’accueil des candidats et collaborateurs TH.

La sensibilisation est également un vecteur prioritaire pour mener à bien les objectifs établis. Outre le rendez-vous annuel de la Semaine Européenne pour l'Emploi des Personnes Handicapées (SEEPH), les collaborateurs Néo-Soft ont pu échanger avec Ryadh Sallem, champion paralympique de basket-fauteuil ainsi que de la Secrétaire d’État au handicap Sophie Cluzel, lors d’une émission de radio interne en 2020. Les témoignages de collaborateurs Néo-Soft en situation de handicap ont également été des éléments forts de sensibilisation et permettent de mettre en place des ateliers de formation, par exemple sur la thématique du diabète.

Pour mener à bien ces actions, le Groupe Néo-Soft mobilise des ressources dédiées : une mission handicap composée d’une référente handicap et d’une chargée de mission handicap, ainsi que des relais dans les différents services et agences : communication, développement RH, RH agences… afin de mettre en œuvre un plan d’actions structuré autour des piliers de l’accord.

Emmanuelle Touzard, Référente Handicap, se félicite de la signature de l’accord : « Cette volonté de passer sous accord est le fruit de plusieurs années de travail et d’actions déjà initiées autour du handicap. Le diagnostic établi avec l’aide d’AVISEA nous a permis de poser de bonnes bases, pour faire naître une politique handicap forte en 2020 et désormais en 2021. Cette réussite provient avant tout de la volonté et de l’engagement des équipes à tous les niveaux du Groupe, aussi bien de la Direction, que des collaborateurs et des équipes structure qui sont investis pour mener à terme l’ensemble des engagements inscrits dans l’accord. 

Néo-Soft a toujours eu des valeurs fortes de bienveillance, de proximité et d’engagement. Notre politique RSE est également un socle fort de croissance et d’accompagnement de nos talents. Cet accord s’inscrit parfaitement dans notre logique de recrutements globaux présentés dans notre stratégie CAP 2024. Des actions sont déjà initiées depuis plusieurs années, nous ne faisons qu’enclencher la vitesse supérieure, et nous le voyons d’ores et déjà avec 9 recrutements de travailleurs handicapés confirmés en 2021 dans les différentes agences. »