Le Cloud hybride

23.03.2022
Avantages, complexité, caractéristiques, vision marché, Rémy, Pactice Leader Cloud au sein du Lab.go vous explique pourquoi les entreprises se dirigent de plus en plus vers une solution de cloud hybride :
Cloud

Cloud privé, cloud public, plateforme On-Premise

Le Cloud hybride est un croisement entre plusieurs technologies du cloud, que ce soit le Cloud privé, le Cloud public ou une plateforme On-Premise . 

Cette combinaison présente l’avantage d’offrir une solution personnalisée aux entreprises en s’adaptant à leurs besoins spécifiques tout en leur garantissant un niveau de sécurité et une résilience élevée. Utiliser une solution hybride signifie le plus souvent l'interconnexion entre une plateforme On-Premise et une plateforme Cloud. 

En effet, certaines grandes entreprises disposant de leur propre architecture informatique décident d’y ajouter des services de Cloud pour répondre à l’évolution de leurs besoins en bénéficiant de cette fameuse élasticité inhérente au Cloud.

vision de gratte ciel dans le ciel rose

Les avantages du Cloud hybride

L’avantage d’un système hybride est de pouvoir utiliser plusieurs solutions à la fois dans un même SI. Une entreprise peut avoir plusieurs raisons de recourir à une infrastructure Cloud hybride :

  • La plateforme On-Premise nécessite beaucoup de temps de gestion et est limité en capacité de calcul : migrer une partie vers un Cloud hybride permet d’alléger ces contraintes
  • Le Cloud hybride permet de continuer à garantir la sécurité et la confidentialité de ses données sensibles tout en bénéficiant de la flexibilité du Cloud pour répondre à de nouveaux besoins
  • Les logiciels installés en SaaS (Software as a Service), ses mises à jour et ses nouvelles fonctionnalités sont entretenus et gérés par le prestataire
  • Connecter les deux types de plateformes (On-Premise et Cloud) pour être synchronisées entre elles de façon sécurisée et fiable

Les +

  • Sur-mesure
  • Agilité optimale
  • Scalabilité étendue

Les −

  • Connexion complexe entre Clouds privés et Clouds publics

Un défi pour la sécurité et le Cloud

Il est largement répandu que le Cloud est synonyme de vitesse et d’agilité. Pour autant, les environnements des clients sont rarement homogènes et associent On-Premise, Cloud public ou privé, virtualisation, etc.


Cette complexité engendre de véritables défis en matière de sécurité et d’exploitation pour le Cloud hybride.


Le travail des équipes de sécurité réseau, souvent réalisé en parallèle – plutôt qu’en collaboration – avec les équipes d’exploitation et de sécurité du Cloud est l’une des principales difficultés rencontrées. Par exemple, si une application hybride est répartie sur une infrastructure sur site et Cloud, la visibilité de bout en bout de chaque connexion établie par les composants d’application hybrides est perdue.


L’incidence des domaines impactés :

  • Augmentation de la charge de travail
  • Incapacité à pourvoir les postes
  • Nécessité de former les collaborateurs

À partir de ce moment, nous pouvons tous convenir que les environnements hybrides peuvent devenir critiques. Alors, comment commencer à mettre en œuvre une stratégie de sécurité et d’exploitation du Cloud hybride qui ait du sens ?


  • Accepter l’évolution technologique : de nombreuses organisations se battent contre la culture technologique actuelle pour une stratégie de sécurité et d’exploitation du cloud hybride
  • Redéfinir la stratégie : se concentrer sur l’exploitation et la sécurisation de son SI sans mettre de côté ces aspects dans le Cloud. Il faut définir une vision de la stratégie Cloud comme une extension du On-Premise. Cela permettra à l’organisation et aux équipes de construire une vraie stratégie globale pour sécuriser et exploiter l’environnement hybride
  • Protéger ses investissements pour l’avenir : pour cela il est nécessaire de choisir une solution et un partenaire pour évoluer en toute sécurité sur ces offres Cloud en adoptant les technologies et compétences les plus récentes
  • Étendre la collaboration : les équipes internes du système d’information doivent travailler ensemble. L’utilisation d’outils centralisés peuvent fournir une visibilité de bout en bout sur l’ensemble des environnements hybrides (public, privé, On-Premise)
Trois personnes jeunes analysant des données sur un écran de projection

Fort de ces éléments, il est possible de concevoir un Cloud hybride sécurisé et agile dans votre organisation. De plus, des outils de suivi centralisés fournis par les multifournisseurs peuvent également aider à résoudre certains défis d’équipes en sous-effectif et surchargées.

Les caractéristiques d’un projet d’externalisation hybride

Automatisation 

La technologie est déployée automatiquement sans avoir à passer par un opérateur tiers, comme cela peut être le cas lors d’un projet d’externalisation classique.


Solutions en self-service

L’utilisateur qui a besoin du service peut en faire directement la demande, sans avoir à passer par une DSI.


Systèmes de paiement à l’usage 

Dans ce type de projet d’externalisation, les critères de paiement sont définis en fonction de la consommation et du service acheté par l’utilisateur.


Solutions de type PaaS ou IaaS 

Le choix dépend des besoins de l'utilisateur et de ses capacités d'implication dans l'exploitation et la maintenance du système.


Déploiement décentralisé 

La solution hybride permet de ne pas opérer sur un même socle technologique et géographique.

Les gains d’une migration réussie

Plus de vitesse

Automatisée par nature, la technologie Cloud permet le déploiement d’un service plus rapide et réactif, en supprimant la nécessité de passer par une DSI.


Plus d’agilité

Le système de paiement à l’usage vous donne l’opportunité de démarrer doucement et de stopper ou de réorienter votre projet sans les pertes financières sèches induites par un système de facturation à l’unité d’œuvre.


Plus de scalabilité

L’aspect automatisé de la technologie Cloud embarque une fonction d’auto-scalabilité : le nombre de serveurs utilisés est automatiquement adapté aux besoins réels de l’entreprise.

Image abstraite d'un prisme vert sur fond bleu

Les 4 phases de l’externalisation hybride

L’externalisation hybride se déroule en 4 phases :

  1. La stratégie de migration
  2. La conception
  3. Le déploiement (ou Build)
  4. L'exploitation (ou Run)


Les acteurs et le marché du Cloud hybride en 2022

Voici les leaders du marché hybride en 2022 :


Le marché du Cloud hybride observe une croissance phénoménale en 2021.

Le Cloud Azure de Microsoft devrait poursuivre son ascension impressionnante avec près de 20% de parts du marché. AWS (Amazon) reste leader du marché avec toutefois un taux qui se stabilise sous les 40%.


Derrière ces deux géants du marché mondial, les autres acteurs observent une croissance raisonnable, compte tenu de la concurrence rude. Cependant, tous les indicateurs précisent la montée en puissance des objets connectés dans les années à venir, ce qui permettrait à certains acteurs de tirer partie de ce domaine pour monter en puissance et gagner des parts de marché.


C’est donc une niche à explorer et à ne surtout pas négliger. Pour contrer la concurrence, certains se positionnent différemment. IBM s’investit dans l’accompagnement de projets de modernisation applicative tandis que Google Cloud semble dans les starting-blocks pour achever sa conquête européenne grâce à une potentielle ouverture d’une région Cloud en France après différents pays européens.


Pour conclure, nous pouvons d’ores et déjà affirmer que, suite à la pandémie de Covid-19, le Cloud va certainement connaître un développement supplémentaire avec l’augmentation du travail à distance. Le Cloud est en passe de devenir un outil incontournable pour assurer la continuité des activités. Il ne paraît donc pas insensé d’affirmer que le marché du Cloud hybride a désormais de beaux jours devant lui.

Bien réussir sa transformation vers le Cloud

Plusieurs étapes vont vous permettre de bien réaliser votre transition vers un hébergement hybride vers le Cloud.


Tout d’abord, il est important d’établir vos besoins métiers et techniques, puis d’évaluer votre infrastructure actuelle par un audit et votre maturité (organisation) à partir vers le Cloud.

Pour être dans les meilleures pratiques et effectuer votre transition dans les meilleures conditions, le choix du bon partenaire est primordial pour votre migration.

Ce partenaire pourra vous aider à déterminer vers quel type de Cloud vous pouvez vous diriger et choisir les ressources clés de votre nouvelle infrastructure.


Suite à ces étapes de préparation, il faudra établir un plan d’action pour votre migration afin de l’exécuter et assurer une gestion de votre nouvel environnement.


Rémy Roux, Practice Leader Cloud

ENVIE D'APPORTER VOTRE EXPERTISE AUPRÈS DE NOS CLIENTS ?
Découvrez nos offres d'emploi Cloud
107
Offres à pourvoir
nous rejoindre